l’orgasme la solution pour vos problèmes de couple

0
129

L’orgasme, pas toujours au rendez-vous

Y a-t-il certaines y positions qui facilitent l’orgasme ?

Il n’existe pas de position idéale ou de recettes miracles. On sait seulement que lorsque la femme a le contrôle des mouvements, elle parvient plus facilement à l’orgasme, qu’elle soit sur ou sous son partenaire. A condition bien sûr qu’elle soit à l’aise avec lui. Cette aisance vient avec l’expérience et le temps, ce qui explique que de nombreuses femmes ne connaissent leur premier orgasme qu’après 30 ans. Une femme bien dans sa peau, qui connaît son corps, ses réactions, ses goûts notamment grâce a la masturbation, choisit naturellement les positions qui vont lui procurer le plus de plaisir, généralement au nombre de deux ou trois maximum.

Est-il normal de ne pas avoir d’orgasme à chaque rapport ?

Heureusement, pas de normalité dans la sexualité. Cependant, de nombreuses femmes n’atteignent pas l’orgasme systématiquement et ne se sentent ni frustrées, ni insatisfaites si elles trouvent malgré tout du plaisir dans leur relation sexuelle.

Est-il vrai que l’on peut multiplier les orgasmes?

Les femmes ne sont pas égales face au plaisir et les multi-orgasmiques ne représentent que 5 à 10% de la population féminine. Cette prédisposition est à la fois un avantage et un inconvénient. Avantage car le plaisir est toujours au rendez-vous. Inconvénient pour celles qui ont besoin de deux ou trois orgasmes systématiques pour être comblées. En effet, elles s’exposent à la frustration si leur partenaire ne peut les lui  » offrir « . Mais les femmes qui désirent multiplier les orgasmes peuvent avoir recours à des méthodes thérapeutiques comme la rééducation du périnée, la relaxation mentale ou l’hypnose.

L’orgasme favorise-t-il la fécondation?

A priori non. sauf chez les femmes qui ont des orgasmes utérins. Les contractions de l’utérus pourraient faciliter la montée des spermatozoïdes. Mais nombreuses sont celles qui ont eu des enfants sans jamais connaître l’orgasme.

Peut-on avoir de vrais orgasmes en se masturbant ?

Oui. La différence entre l’orgasme vécu seule et celui que la femme atteint quand elle fait l’amour avec un partenaire ne se situe pas tant sur le plan de l’intensité physique que sur celui des émotions à partager. C’est la raison pour laquelle certaines parlent d’orgasmes  » plus forts  » avec leur conjoint.

Peut-on atteindre l’orgasme par la sodomie ?

C’est possible. On suppose alors que l’orgasme est atteint parce que le pénis de l’homme stimule une zone du vagin à travers la paroi rectale et exciterait en particulier le point G point sensible de 3 à 5 cm situé sur la face antérieure du vagin. Cette jouissance s’explique également par l’excitation cérébrale qu’elle procure et éventuellement les caresses et la masturbation auxquelles elle peut être associée.

Atteindre l’orgasme en même temps, est-ce la clé du septième ciel ?

L’orgasme simultané ne se commande pas. En voulant à tout prix y parvenir, on risque d’obtenir l’effet inverse. En général, plus les couples se connaissent, mieux ils s’accordent. En ajustant peu à peu leur rythme, ils peuvent y parvenir, à condition de ne pas faire de cet objectif une fixation.

Quelle est la différence entre plaisir et orgasme ?

A la définition de l’orgasme répond à une question simple :  » Le rapport sexuel procure-t-il une impression de soulagement, comme la fin d’une tension ?  » Même si ce ressenti est peu intense et très localisé, il s’agit d’un orgasme. Si la réponse est négative, c’est du plaisir. Le plaisir se caractérise par cette sensation de bien-être qui s’étire dans le temps, et qui pourrait durer encore et encore sans toutefois apporter de soulagement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici